Dans les coulisses d’un cabaret, un musicien lesté d’un cornet à pistons, s’apprête à monter sur scène, pour un divertissement musical. En entrant, il trébuche, ne se positionne pas bien dans la lumière du projecteur ; dès lors, tout dérape, tout part de travers…

Cette entrée ratée donne le départ d’une aventure humoristique en compagnie de « Manoche » dans une désopilante et poétique virée musicale. Anticonformiste, dissident de la « musique savante », Manoche tente de nous faire découvrir les mystères de son instrument, leçon qui sert de prétexte pour dresser un tableau souriant de notre société avec réalisme mais sans méchanceté. Enfant croisé de Bourvil et de Raymond Devos, il jongle subtilement avec les mots, pour en bouger le sens, mais ceux-ci se jouent de lui, l’entraînant dans des situations rocambolesques qui lui échappent, où quiproquos et malentendus guettent…Petit bonhomme accroché à son piston, engoncé dans un costume étriqué, il semble s’être trompé d’endroit. Empêtré dans ses mots et dans son corps, il bouscule nos certitudes et nos préjugés avec verve, humour, musique et poésie.
Manoche voit les choses et les êtres avec candeur et renverse les évidences pour percer la vérité. Pour rêver, il regarde le monde à l’envers, sa liberté est notre espoir et notre chance.
Plus qu’un simple divertissement, faire rire sans avilir…

  • notre agenda