Assis dans son fauteuil, un musicien remonte le fil de sa carrière passée dans la fosse d’orchestre de l’Opéra de Paris.
Dans une mise en scène aussi esthétique que poétique, jouant subtilement sur la confusion entre ELLE (sa trompette) et ELLE (la vie, l’être aimé…), pratiquant l’art de la métaphore et des digressions musicales , le personnage nous entraîne dans une introspection tout en pudeur et délicatesse.
La musique rythme le spectacle et participe pleinement à l’émotion, à la joie et même à l’euphorie. Un vrai moment de grâce et d’intelligence…
Un spectacle dont on ressort « ré-initialisé », plein d’énergie et de joie de vivre ! 

 Une alchimie délicate d’humour, de talent et d’humanité.

Edité dans la collection "Théâtre" de l'HARMATTAN, en mai 2017

La presse :

Superbe performance Vaucluse Matin
Envoûtant, un jeu d’acteur parfait France Bleu
Un rapport passionnel exclusif Théâtral magazine
Hors norme entre rires et larmes L’Echo républicain
Très émouvant, magnifique La nouvelle république
Tout en pudeur et délicatesse ! Boite à culture
Un hymne à la vie ! United state of Paris
Terriblement séduisant ! La grande Parade
Un pur moment de grâce ! Spectacle Sélection
Un artiste complet ! Théâtre Passion
Un fichu bon moment ! Spectatif
Habité par son art Libre théâtre
Indicible ! Sud-ouest

ARTISTES
PHOTOS
TÉLECHARGEMENTS

Emmanuel VAN CAPPEL

Auteur, interprète

  • Avec deux 1ers PRIX de Trompette dans les classes de Bernard Soustrot puis Antoine Curé, il obtient un Premier prix de formation musicale au CRR de Boulogne-Billancourt et une licence de musicologie à l’Université Paris 8. C’est tout d’abord avec des spectacles Jeune-Public qu’il relie sa passion du théâtre et celle de la musique. Il est le récitant de plusieurs opéras et concerts éducatifs pour enfants et réalise la mise en espace de plusieurs concerts.
  • Diplômé d’état, il enseigne pendant près de 20 ans la trompette, la musique de chambre et dirige l’orchestre d’harmonie de Boulogne Billancourt depuis 2003. En 2010, il quitte le conservatoire de Chartres pour se consacrer entièrement à la scène. Il se forme auprès de Nadine Abbad (chemin du théâtre) puis Jos Hooben (école J.Lecoq)
  • Depuis 2009, il est l’auteur-interprète du spectacle, « le Piston de Manoche », qu’il tourne dans toute la France après trois succès au festival d’Avignon en 2010, 2011, 2014 et plus de 3 mois à Paris. (plus de 250 représentations). En 2013, il s’associe au chanteur Syrano pour créer au chantier des Francos le « Grand Pestac » spectacle destiné au Jeune Public.
  • En 2014, il crée ELLE…EMOI, un spectacle entre confessions et musiques qui interroge le rapport entre le musicien et son instrument. En 2015 avec la compagnie clin d’oeil, il crée la musique de Vitesse grand VIAN et interprète le rôle de Vian.

Nathalie LOUYET

Metteur en scène

  • Après une formation de trois années au cours Simon, elle poursuit son enseignement auprès de divers artistes et metteurs en scène proches de Peter Brook dont Jean-Paul Denizon, Tapa Sudana, Yoshi Oïda : diverses rencontres qui l’amènent à partir plusieurs fois au Japon pour recevoir l’enseignement de maîtres de Nô et de Kabuki.
  • Partenaire de Jean-Claude Drouot dans Jésus II de Joseph Delteil, ou encore dans la dernière pièce d’Eric Durnez, Prométhée exilé, elle a joué à Paris le rôle d’Araminte dans Les Fausses Confidences de Marivaux, dans Ajax de Sophocle, et Aricie dans Phèdre au coté de Béatrice Agenin.
  • Parallèlement à son travail de comédienne, elle réalise la mise en scène du « Piston ! » dans lequel elle conduit le personnage de Manoche vers une simplicité et une pureté pour mieux révéler sa dimension comique.

Jean-Philippe Lucas Rubio

Regard extérieur

  • Après des études à l’Ensatt “ rue blanche ”, a mis en scène l’opéra-bouffe Les Bavards d’Offenbach, l’Etau et la Fleur à la bouche de L. Pirandello, Anne-Marie de Philippe Minyana, Histoire d’amour de Jean-Luc Lagarce, Pousse Caillou de Florian Allaire, Barbe Bleue, espoir des femmes de Deha Loher, ainsi que de nombreuses mises en voix et en espace d’auteurs vivants ou du répertoire. Il a accompagné, comme regard extérieur, pour quelques créations, la compagnie de danse verticale Retouramont. Il est l’assistant artistique de la plupart des spectacles que Jacques Kraemer a mis en scène depuis 1991.
  • Il collabore artistiquement avec Scorpène, magicien mentaliste, notamment pour sa série de conférences-spectacles sur Shining de Stanley Kubrick et sur Cancre-là !, avec Emmanuel Van Cappel sur Elle…Émoi, avec Nathalie Louyet et Ruben pour le Rêve de Kiwi avec lesquels il prépare Deviens ! spectacle jeune public.
  • Il a dirigé Isis qui organisait le Festival Cornegidouille v’là les artistes ! Festival eurélien pour grandes et petites personnes. Il a été Secrétaire Général puis conseiller artistique du Théâtre du 95, scène conventionnée aux écritures contemporaines. Il a été chargé durant de nombreuses années des options théâtre à Chartres et intervient régulièrement dans le cadre de formations en collèges, lycées, IUFM. Parallèlement il a été administrateur de plusieurs compagnies de théâtre ou de studios de musique (Sylvain Maurice, Rosa M., Puce Muse…) et digé un bureau de production. Il co-organise le festival de spectacles au jardin Les Orne-Ithorynques qui se déroule mi-juin dans irl’Orne.

Nicolas SIMONIN

Scénographie –Lumières

  • Après des études au Théâtre National de Strasbourg en 1991, il met en lumière plus d’une centaine de spectacles vivants. Régisseur responsable de la salle Christian Bérard à l’Athénée de 1995 à 1997, il travaille avec Jean Marie Villegier, Valère Novarina, Philippe Berling, Michel Didym, Olivier Werner…Il collabore avec des metteurs en scène comme Dominique Boissel, Sylvain Maurice, Christophe Huysman, Jacques Kraemer, Paul Desvaux, Thomas Gaubiac, Marie Dupleix, Marie Montégani, Sylvie Ollivier, Joël Dragutin, Ivan Moran et les chorégraphes Pascal Montrouge, Yan Raballand, Stéphanie Aubin, Marion Ballester…
  • À l’Opéra, il met en lumière ‘’Iphigénie en Tauride’’ (Glück, Opéra de bordeaux, 2000), Béatrice et Bénédict (Berlioz, Opéra-Comique, 2002), ‘’La Capricciosa Corretta’’ (Martin y Soler, Opéra de Lausanne, 2003), ‘’La Fiancée du Tsar’’ (Rimski-Korsakov, Opéra de bordeaux, théâtre du Chatelet, 2003).
  • Il crée scénographie lumière et images de ‘’Pelléas et Mélisande’’ (Debussy, CRR Cergy, 2012), ‘’Le Barbier de Séville’’ (Rossini, Festival Lyrique de Loches), ‘’Hop et Rats‘’ (Thierry Pécou, l’Athanor, Albi, 2006), ’’Barbe Bleue ‘’ (J. Offenbach, L’Onde, Vélisy, 2006). Ils collaborent également sur des concerts mis en espace tel que ‘’Mon cher John’’ (d’après la correspondance entre Pierre Boulez et John Cage, Cent Quatre, 2011) et ‘’Pierrot Lunaire’’ (Schönberg, héâtre du Chatelêt, 2012).Nicolas travaille également sur le développement d’outils informatiques pour la gestion de la vidéo, du son et de la lumière pour le spectacle vivant. De spectacle en spectacle, il travaille l‘image scénique composée avec une approche ’dramaturgique‘, picturale, colorée, et affirme sa recherche sur la lumière en mouvement.
  • Notre Agenda