Elle… Émoi

Seul en scène

Théâtre & Musique

Formes extraites du logotype de Not'Compagnie pour elspectacle Elle… Émoi

Usé d’une longue carrière passée dans la fosse de l’opéra de Paris, un musicien s’interroge sur la place que prend son instrument dans sa vie privée et dans sa vie professionnelle. Où sont les limites, y en a t-il, d’ailleurs… ?

En remontant le fil de son parcours, il s’interroge sur toutes celles qui l’ont accompagné.

Ce soir encore, il voulait rentrer tout seul, sans ELLE, il semblait décidé.

Rompre, arrêter là, bref, raccrocher… Dès lors, il ouvre la voie à des questions fondamentales qu’il ne s’était jamais posées… Diversions ou digressions musicales, confessions à double sens : il brouille les pistes et nous entraîne dans une étonnante rétrospective de sa vie de musicien.

Distribution :

Emmanuel VAN CAPPEL, auteur-interprète, Nathalie LOUYET, metteur en scène, Jean-Philippe LUCAS RUBIO, regard extérieur, Nicolas SIMONIN scénographie-lumières, Marlène CHABOCHE, régisseuse

Soutiens et co-production du spectacle :

Co-produit par les scènes conventionnées de Dreux-agglomération, l’Atelier à spectacle et le Théâtre de Chartres, soutenu par la région centre Val de Loire, le conseil départemental d’Eure et Loir, les villes de Royan, Chartres et la spedidam.

PUBLIC : spectacle tout public à partir de 10 ans.

DURÉE : 1h05.

Accueil / Spectacles / Elle… Émoi

« Le secret pour jouer réside partiellement dans la manière dont on parvient à se séparer de l’instrument. »

Glenn Gould

Toutes les dates :

  • 19 septembre : Arc en Gray (70)

  • 25 septembre : Bures sur Yvette (91)

  • 9 octobre : St André de Seignanx (40)

  • 21 octobre : Montval sur Loir (72)

  • 22 octobre : Sargé-lès-le-Mans (72)

  • 6 janvier à Lyon (69)

  • 7 janvier : Pertuis (84)

  • 03 avril : St Georges de Didonne (17)

  • 21 octobre : La Vallette du Var (83)

  • 20 novembre : Le Lude (72)

Les notes

Note d'intention

Un musicien pendant toute sa vie peut se vouer entièrement à son art, à la musique, à son instrument. Que se passe-t-il quand tout à coup, tout s’arrête ? Quelles sont les raisons qui font que soudainement, il n’a plus envie de jouer ? Quand bien même sa vie comporte des hauts et des bas, il arrive parfois un point de non-retour. De la même manière qu’une relation amoureuse, celle avec son instrument

peut s’éteindre aussi violemment. L’amour décroît parce que l’envie disparaît sans qu’on en cherche véritablement les raisons.

Et s’il s’agissait de mettre en parallèle ces deux situations pour qu’elles s’éclairent, afin de comprendre l’élément déclencheur et les répercussions qui en découlent ? Est-ce à l’intérieur ou à l’extérieur de soi qu’il faut chercher ? Toujours en quête de sens, le musicien comme le comédien n’échappe pas à ce paradoxe, le connais-toi toi-même est peut-être une des voies…

Sans doute la première étape est de revenir au point de départ et reparcourir tout ce chemin avec «ELLE» pour mieux le comprendre, le prolonger autrement et/ou le quitter définitivement mais en pleine conscience.

Doit-on par la suite en déduire qu’une fin de cet ordre laisse présager un mauvais choix dès le début ?

Pas forcément, c’est peut-être tout simplement une étape nécessaire, indispensable pour un nouveau départ.

Note d'auteur

Assemblés pour la première fois, ces deux mots ont évoqué d’abord une opposition – Elle et Moi – puis une interrogation – ELLE… ? et moi ? – mais aussi une appartenance – ELLE est MOI – écho de ma partie féminine et enfin une suspension d’où les trois points entre les deux mots pour évoquer un dialogue exploratoire sur la nature de cet émoi.

Une fois écrits, les mots perdent leur son au profit du sens. Dans «Elle… émoi», j’ai souhaité au maximum ouvrir le sens, ne jamais imposer une lecture. Chacun sera libre d’aller où il veut, libre d’ouvrir son coeur, sa mémoire et de se connecter à son moi profond.

J’ai aussi voulu poser un autre regard sur le métier de musicien, sa condition, sa quête et sa relation avec l’instrument, l’objet. La relation du musicien avec l’instrument montre combien l’homme est complexe, l’instrument est tantôt objet de désir, objet-miroir ou objet allégorique.

Les faiblesses de l’homme bien souvent le trahissent, l’isolent, ce pourquoi il n’en parle jamais. Pour moi, la sensibilité, la fragilité est une force qui doit jaillir entre le rire et les larmes.

En musique comme au théâtre celui qui accepte de se laisser embarquer par l’instant, s’ouvre un chemin, un rêve.

Puisse «Elle… émoi» ouvrir une voie pour tous les musiciens, tous les hommes qui doutent et qui cherchent…

Note de mise en scène

Un musicien entre en scène, chargé du poids de son existence.

Son instrument, qui au cours des années est devenu comme un prolongement de son corps, une excroissance, a pris toute la place.

L’instrument, qu’il avait cru être outil de liberté, s’avère être une chaîne. De même que le vêtement, uniforme et prestige du musicien, s’avère être un carcan.

Alors il s’agit de raconter comment le personnage va chercher à comprendre pourquoi les barreaux se sont petit à petit refermés autour de lui. Le personnage va se délester petit à petit de l’enveloppe qui l’étouffe, pour trouver le rapport juste à l’instrument… pour que l’allié ne devienne pas un ennemi.

Gageons que l’interrogation sera suffisamment profonde pour que l’on se demande quel est le rapport juste à «l’autre» en général, que l’on soit musicien ou non, puisque l’on cultivera la confusion avec «Elle».

L’humour et la légèreté du texte et des situations sont présents en permanence et obligent le personnage à osciller entre folie et sourire pour mieux révéler la souffrance et les interrogations qu’il porte.

Notes de presse

Écrit avec une grande élégance, tout chante juste ! Gilles Costaz – WEB THEATRE

Spécialiste virtuose, infiniment spirituel, il distille un humour de fin sourire. L’HUMANITÉ

Un musicien empris de liberté entre rire et émotion TSF JAZZ

Accourez donc voir ce spectacle, fin, enlevé et original.  THEATRES.COM

Aussi sensible que jubilatoire ! Froggy’s Delight

Envoutant, un jeu d’acteur parfait ! France Bleu

De l’Amour et de l’art ! Superbe performance. Vaucluse Matin

Un rapport passionnel exclusif Théâtral magazine

Hors norme entre rires et larmes L’écho républicain

A ne pas manquer sous aucun prétexte ! La Provence

Très émouvant, magnifique La nouvelle république

Tout en pudeur et délicatesse ! Boite à culture

Indicible ! Sud-ouest

A découvrir absolument pour son originalité Coup2Théâtre.com

Habité par son art Libre théâtre

Terriblement séduisant ! La grande Parade

Un pur moment de grâce ! Spectacle Sélection

Un artiste complet ! Théâtre Passion

Un fichu bon moment ! Spectatif

Un hymne à la vie ! United state of Paris

Une histoire intense et unique Sold Out

Une mise en scène et scénographie très réussies Théâtre-Contemporain.net

Sublime, émouvant, drôle, sensuel critquethéâtreclau.com

Une parenthèse de poésie enchantée.France-Art TV