Le piston de Manoche

Théâtre d’humour musical

Formes extraites du logo de Not'Compagnie pour le spectacle Le piston de Manoche

Manoche, enfant croisé de Bourvil et de Raymond Devos, nous entraîne dans une désopilante et poétique virée musicale. Tendre clown accroché à son instrument, Manoche jongle subtilement avec les mots qui se jouent de lui et l’entraînent dans des situations rocambolesques, tout en tentant de nous faire découvrir les mystères du cornet à pistons. Un prétexte pour dresser un tableau de notre société avec des histoires à dormir debout.

Personnage lunaire qui semble s’être trompé d’endroit, il semble avoir oublié ce qu’il fait là. Empêtré dans ses mots et dans son corps, il bouscule nos certitudes et nos préjugés avec verve, humour, musique et poésie. Plus qu’un simple divertissement, faire rire sans avilir

Distribution :

Emmanuel VAN CAPPEL, auteur-interprète,  Nathalie LOUYET, metteur en scène, Michel CAPPO, lumières.

Soutiens et co-production du spectacle :

Production Not’ Compagnie, soutenue par le conseil départemental d’Eure-et-Loir, le Carré Belle-Feuille de Boulogne-Billancourt, l’Atelier à Spectacle, scène conventionnée de l’agglo du pays de Dreux, la ville de Chartres, les Prairiales d’Épernon.

PUBLIC : public familial à partir de 10 ans.

DURÉE : 1h15.

Accueil / Spectacles / Le piston de Manoche

« Manoche voit les choses et les êtres avec candeur,  il renverse les évidences pour percer la vérité. Il jongle avec les mots pour en bouger le sens. Pour rêver, il regarde le monde à l’envers. Sa liberté est notre espoir et notre chance. »

Nathalie LOUYET, Metteur en scène

Toutes les dates :

  • 11 mars : Pujaut (30)

  • 30 avril : Saint-Rémy-sur-Avre (28)

  • 18 octobre : La Garde (83)

Les notes

Note d'auteur

« Tout petit, j’écoutais le son des mots, avant même d’en saisir le sens, je m’amusais avec. J’aimais faire rire, avec un bon mot sans gros mots. Il n’existe pas de «sous mots» ni de «sous rires», mais que des mots qui provoquent en nous des émotions. Regardez la lettre «A»… Répétée plusieurs fois, elle est déjà l’expression du rire.

J’aime le son du rire… Le rire naïf de Bourvil… Le rire théâtral de Raymond Devos… Le rire ensoleillé d’Henri Salvador… Le rire sarcastique de Michel Serrault… Le rire généreux de Michel Boujenah et surtout celui de Manoche qui est plus intérieur… »

Notes de presse

Humour intemporel à mi-chemin entre performance théâtrale et concert, le spectacle fait dans la dentelle, à mille lieues de certains comiques troupiers. Pas de phrases entendues, il s’agit là de divertir sans tomber dans la facilité et de nous inviter à la réflexion. Une bulle de bonheur ! L’ÉCHO

Plaisir des mots, musique et poésie, la filiation avec le maître Raymond Devos est évidente. FRANCE 3

…tendre clown au cornet à pistons qui alterne humour sur des jeux de mots et extraits musicaux… TELERAMA

Comique sans victime, virtuosité sans emphase, poésie discrète, c’est la gentillesse réhabilitée, la simplicité triomphante, (…) Emmanuel Van Cappel est une véritable perle rare. LA DÉPÊCHE

Musicien hors pair, il excelle dans tous les registres en passant allègrement du classique au jazz. Avec lui, les notes s’envolent en harmonie avec les mots. Il fait naître une complicité avec le public qui ne s’est pas fait prier pour rentrer dans l’univers de l’artiste. L’ovation qui lui a été réservée témoignait du plaisir que chacun avait pris à vivre cet instant rare, un moment exceptionnel ! L’AISNE NOUVELLE

Le piston c’est son mode de fonctionnement ! LA VIE

« Manoche, expert jongleur de mots… dans un spectacle plein de douceur et de poésie » 20 MINUTES

Manoche est un grand dadais qui observe les gens avec candeur, un poète qui s’amuse avec les mots, un trompettiste qui crée un univers rappelant les chansonniers d’autrefois. SUD OUEST

Manoche nous entraîne dans son monde et on y reste avec un tel délice qu’on ne voit pas passer le temps, et qu’il est bien dur de revenir à la réalité, après un intermède si jubilatoire et poétique. LE VAUCLUSE

Seul en scène avec sa chaise, Manoche a régalé son auditoire… jongler avec les mots est un sport périlleux mais extrêmement gratifiant et pourtant fort peu pratiqué, tout au moins à ce niveau depuis Raymond DEVOS. Quel bonheur ! LE PROGRÈS

L’astucieux dadais qui joue du piston est un artiste complet qui attire la sympathie et le rire sans arrière pensée, qu’il soit mécanique, aux éclats ou timide. Il nous promène sur le chemin qui sent bon la tradition oubliée des grands comiques à la dimension humaine jamais démentie. Ce pistonné est un artiste pétillant à l’humour rafraîchissant, servi par un jeu énergisant ! LA SEMAINE DU PAYS BASQUE

… avec Manoche, l’humour c’est sérieux ! L’EST REPUBLICAIN

Manoche est clairement l’héritier de Raymond DEVOS, il joue avec les mots comme son mentor ! LA REPUBLIQUE DU CENTRE

Si vos pas, un jour, vous mènent à lui, surtout ne le ratez pas …un vrai moment de bonheur entre humour et musique. LA VOIX DU NORD

S’il prête à sourire ou même à rire, il nous invite à penser. Manoche donne du plaisir sans chercher à plaire, pour lui, jouer c’est se mettre en péril. CHARTRES VOTRE VILLE

Ses jeux de mots sont un régal pour les zygomatiques… un spectacle rythmé par le fameux piston de l’artiste, qui se perd et se retrouve dans des mélodies aussi étonnantes que variées… la musique sait se faire aussi douce que tendre. L’ACTION REPUBLICAINE

Anticonformiste ! Manoche est un dissident de la musique savante qui ne s’en détourne pas pour autant, mais veut la faire aimer à sa manière, c’est-à-dire le sérieux en moins. LA CHARENTE LIBRE

Un spectacle sans vulgarité dans lequel on n’entendra pas de verts mots. Ce spectacle surprend tant il est à contre-courant des modes actuelles, par son rythme, par sa volonté affichée de gentillesse, ou par ses références à un comique d’un autre temps (Bourvil, Ouvrard, Pierre Dac…) FROGGYDELIGHT.FR

Une balade dans les arcanes de la langue de Molière, un humour toujours respectueux des autres avec un spectacle magistralement orchestré qui gomme le temps qui passe. LE PARIS-NORMANDIE

Un joyeux clown au coeur tendre accompagné de son cornet à pistons qui passe des mots aux notes de façon déconcertante en leur donnant la même puissance. L’EVEIL

De Tati à Bourvil, le grand clown avec sa chaise sur le dos et son cornet à piston, a conquis son auditoire, le public a pu apprécier la virtuosité du musicien et la drôlerie du comique, dont les facéties ont fait rire le public à gorge déployée. Prix coup de cœur du festival d’Avignon 2011. LE DAUPHINE LIBERE

Manoche jongle avec les mots pour nous embarquer bien loin de la vulgarité et du sans surprise, qu’il est plaisant de se laisser embarquer dans son spectacle plein de finesse, tendresse et poésie. LE JOURNAL DE SAÔNE-ET-LOIRE

Le piston de Manoche, spectacle de Not'Compagnie